Air pulsé ou chaleur tournante ?

Chaleur rayonnante contre chaleur de convection : avantages et inconvénients

Dans presque tous les systèmes de chauffage central courants qui utilisent des radiateurs, le principe de la chaleur par convection est utilisé – tout comme pour les fours à convection. Toutefois, cette chaleur s’accompagne d’inconvénients généralement connus, qui ne découlent pas de l’utilisation de la chaleur radiante, comme celle générée par les poêles en faïence ou les systèmes de chauffage des murs et des plafonds. Dans ce qui suit, nous comparons les deux types de chaleur et vous montrons les avantages et les inconvénients. La chaleur par convection fait tourbillonner l’air ambiant et entraîne la poussière avec elle.

Les différences

La différence entre la chaleur rayonnante et la chaleur de convection est que la chaleur de convection chauffe l’ensemble de l’air ambiant. Mais d’une part, cela crée un sentiment de courant d’air dans la pièce, souvent perçu comme désagréable. D’autre part, la chaleur par convection s’accompagne d’un gradient de température. En effet, l’air chaud monte alors que l’air froid se dépose au fond. Il en résulte une tête chaude et souvent des pieds froids, même si la température ambiante est assez élevée. L’air tourbillonnant produit par un convecteur fait également tourbillonner la poussière domestique et autres particules en suspension et les transporte dans toute la pièce, ce qui peut être très désagréable, surtout pour les personnes allergiques.

Contrairement à la chaleur de convection, la chaleur rayonnante ne provoque pratiquement pas de turbulences importantes dans l’air.


En effet, ce type de chaleur ne réchauffe pas l’air de la pièce, mais les objets et les corps qui s’y trouvent.
L’augmentation de la température est transférée par des ondes électromagnétiques de la source de chaleur à ces solides.
Ces derniers transfèrent à leur tour la chaleur de manière uniforme à l’air de la pièce, qui n’est donc chauffé que de manière insignifiante.
Il n’en résulte pratiquement aucun courant de convection et la poussière n’est donc pratiquement pas transportée et tourbillonnée.

La chaleur par rayonnement est similaire à l’effet de réchauffement du soleil et est donc perçue par la plupart des gens comme particulièrement agréable. Lorsqu’il heurte un corps solide, les ondes électromagnétiques le font vibrer plus rapidement, ce qui entraîne son réchauffement. L’humidité de la pièce n’est pas affectée négativement comme pour la chaleur par convection. Il en résulte un climat ambiant agréable et naturel.

La réponse à cette question peut clairement être apportée par une décision en faveur de la chaleur rayonnante. En effet, outre les effets positifs déjà mentionnés et une sensation agréable pour les personnes présentes dans la pièce, ce type de chaleur permet également d’économiser de l’énergie. Sans perte de confort, la température de l’air ambiant peut être réduite jusqu’à 3 degrés en utilisant des sources de chaleur rayonnante – la consommation d’énergie et donc les coûts énergétiques peuvent être considérablement réduits.